Le droit à ta propre opinion

« Un homme qui ne pense pas par lui-même ne pense pas du tout. »

Oscar Wilde

 

Sonder les opinions est une façon de se faire une idée sur un sujet et sur ses convictions, et peut-être aussi d’examiner la qualité de son propre intellect. Si d’autres partagent nos avis, nous nous sentons rassurés dans nos certitudes. Mais l’inverse peut tout aussi bien se produire quand nous manquons d’alliés et quand personne ne partage notre point de vue. Lorsque les voix sont majoritairement contraires à notre avis, il est alors peut-être judicieux de cogiter encore un peu afin éventuellement de le revoir. Mais ce n’est pas parce que l’entourage voit les choses autrement que notre opinion n’a pas de valeur. Et parfois, il vaut même mieux ne pas avoir d’opinion du tout plutôt que de se joindre sans réfléchir à la masse.

Tu as des difficultés à exprimer tes idées ouvertement car tu te dis des choses comme : « Qu’est-ce qu’ils vont penser ? Est-ce que je vais offenser quelqu’un ? Que va-t-il arriver si je dis ça ? » Nombreux sont ceux qui n’osent pas exprimer leurs points de vues, critiques, conseils et convictions à cause de ce genre de craintes.

Ils préfèrent garder le silence ou ne se hasardent qu’à exprimer des insinuations comme : « Je sais bien que ce que je dis n’a aucun sens, mais… », « C’est probablement une mauvaise idée, mais… », « Bon, je lance ça, mais ça ne vaut sûrement rien… »

Ne te laisse pas aller à ce comportement ! Il ne te donne pas plus confiance en toi et ne convainc pas non plus tes interlocuteurs. Au contraire. Tu te mets en position défensive, tu perds tout pouvoir de dissuasion et tu te compliques la tâche. Essaie plutôt de rester fidèle à tes opinions et communique-les ouvertement, sans équivoque. C’est la seule façon pour toi et pour les autres d’aller de l’avant.

  • Rappelle-toi que tu as le droit à ta propre opinion. Si tu ne la défends pas, personne ne le fera pour toi.
  • Fais-toi moins de soucis. Les vérités difficiles sont aussi bonnes à dire, tant que tu restes poli, ne blesse personne intentionnellement et ne tiens pas à absolument avoir le dernier mot.
  • Voici deux bonnes façons de procéder prudemment : Pose une question (« Que pensez-vous de cette idée ? ») ou commence de façon positive (« Je pense que ça pourrait être une bonne solution. »)
  • Le silence est parfois d’or ! Il n’est pas toujours nécessaire de tout dire tout de suite. Dans certaines situations, il est préférable d’exercer de la retenue et d’attendre un instant opportun. Mais ça n’est pas un prétexte pour recommencer à se taire !

8_1_Achtsamkeit2




Weitere Beiträge


Vivre l’instant présent !

«Hier appartient au passé, demain est un mystère, aujourd‘hui est un cadeau du ciel, c‘est […]


Inspiration
23.10.2015

Shiatsu – Rééquilibrer les énergies

Dans la médecine asiatique, le flux d’énergie dans le corps joue un rôle central. D’après […]


Inspiration
01.10.2015

Fais-le comme les moines Shaolins IV: Le principe de sérenité

Si tu fais face à un challenge important, il ne faut surtout pas agir de […]


Inspiration
25.09.2015

Le yoga le matin chasse les soucis et les chagrins

Aujourd’hui, soyons un bébé heureux, un chameau, un guerrier (II) et un triangle. Ces quelques […]


Inspiration
14.09.2015

La prévention du stress

Comment éviter le stress.


Inspiration
09.09.2015

Se détendre par la respiration – Pranayama !

Notre respiration se fait heureusement de façon automatique. Il est toutefois bon de prendre conscience […]


Inspiration
03.09.2015

La sagesse du corps

Les problèmes se résolvent par la réflexion, et les décisions se prennent sur une base […]


Inspiration
15.10.2015

Change ta musique de fond

Tu aimes écouter de la musique en travaillant ? Nous avons une suggestion : « Om Mani Padme […]


Inspiration
29.09.2015

Inspire-toi des moines de Shaolin, l’art d’aller à l’essentiel

Le principe de la détermination.


Inspiration
11.09.2015